Retour à la page d'accueil du site  retour   

Patois, un exemple : "parler", "causer" et leurs nuances



Exemple : le mot parler est traduit dans ses différentes nuances : causer, débader, fère peter sa goule, pimer

- ...à tort et à travers : bader, bagouiller, bagnouler, beurdouillasser, débagouler, débagouliner, déparler, jhagouiller, parlucher, avère ine goule, tartailler.
- ...abondamment, avec un débit rapide : détroler, randouner.
- ...avec affectation : chanfroiser, parlucher, parler pointu
- ...avec aisance : avère pas la langue grape.
- ...avec assurance : apouer.
- ...qui parle peu : maufrasant.
- ...ne plus pouvoir parler (voix enrouée) :piauler, pu pouvère piauler, roucher
- ...à voix basse, parler entre ses dents  : marmuser, maussouner, petasser.
- ...confusément, de manière peu intelligible, à cause d’une difficulté d’expression : avère le lignou, bequeler, beurchoter, fanfouner, jhargougner, jhavroiller
- ...d’une manière doucereuse, lentement : pelemâter.
- ...en dormant : racasser, ragasser.
- ...en tutoyant et en vouvoyant la même personne : fère manjha dau melot
- ...d’une voix forte  : causer rède, ucher.
- ...le jargon des maçons : jhaspiner.

Tiré du Lexique Français/poitevin-saintongeais
voir rubrique nos éditions: glossaire

Lexiques

Dans la même rubrique

Le patois langue régionale
 Nos patoisants - leurs activités
 Les mots "haricot et viande" en patois

Page mise à jour en 2008